mardi 11 décembre 2012

Viviane Elizabeth Fauville, de Julia Deck

Viviane Elizabeth Fauville. Age : 42 ans. Situation familiale : un bébé de 12 semaines, un mari passé à l'état d'ex depuis peu. Particularité : femme au bord (voire un peu plus) de la crise de nerf, vient de tuer son psy.

« Viviane Elizabeth Fauville » est un polar, ou plutôt un vrai-faux polar. Parce que vu qu’on est chez Minuit, forcément, il faut s’attendre à du second degré, à un jeu sur le genre comme a pu par exemple le faire Echenoz par le passé. On suit ce récit d'une femme qui cherche à s'extirper des griffes de flics un peu trop soupçonneux avec un vrai plaisir, toujours un sourire au coin des lèvres grâce à un humour délicieusement pince sans rire. Plus que par l’intrigue, c’est par le style que Julia Deck nous tient. Au-delà de 200 pages, on aurait peut-être décroché, mais là le dosage est parfait. Un premier roman assez réjouissant.

Viviane Elizabeth Fauville, de Julia Deck, Ed. Minuit, 160 pages

Aucun commentaire:

Publier un commentaire