jeudi 25 octobre 2012

Sacrifices, de Pierre Lemaitre


Troisième volet mettant en scène le commissaire Verhoeven, Sacrifices reprend la méthode Pierre Lemaitre : une écriture formidable au style vif, sans fioritures, et une intrigue haletante, mêlant psychologie et action, qui n’est jamais ce qu’elle paraît être.
Les trente premières pages sont les plus belles du livre. Une femme surprend des braqueurs dans une bijouterie. Le hold-up tourne mal. La femme se fait littéralement démolir le portrait. La victime en question se trouve être la nouvelle compagne de Verhoeven et lorsque l’on connaît le passé du commissaire on comprend que la scène est poignante. Ces quelques pages sont un condensé des obsessions qui parcourent l’œuvre de Lemaitre : pessimisme, amertume, écœurement devant le mal, relations entre douleurs physiques et psychologiques. Ces pages sont réellement déchirantes.
Le reste est sans doute plus classique – Verhoeven plus désespéré que jamais s’engage dans une vendetta - mais pas moins accrocheur. Un conseil quand même : à ceux qui découvriraient Pierre Lemaitre, lisez impérativement cette saga dans l’ordre de parution, à savoir : Travail soigné, Alex et enfin Sacrifices.

Sacrifices, de Pierre Lemaitre, Ed. Albin Michel, 362 pages

Aucun commentaire:

Publier un commentaire