lundi 15 octobre 2012

Atomka, de Franck Thilliez

Franck Thilliez maintient son rythme tendu de parution avec un huitième roman, la suite des aventures de Franck Sharko et Lucie Hennebelle, dans la droite ligne de « Syndrome E » et « Gataca ». Sans doute est-ce pour cela d’ailleurs que je n’ai pas vraiment accroché (en y réfléchissant je me rends d’ailleurs compte que les seuls romans de Thilliez que j’ai aimés sont ceux où ces héros récurrents n’apparaissent pas). Cette fois, il est question de Tchernobyl (comme dans le livre de Choplin dont j’ai parlé récemment, mais alors sous une approche, faut-il le préciser, totalement différente), d’obscures expériences scientifiques… Comme dans « Syndrome E » on voyage beaucoup, entre la France, le Mexique, l’Ukraine, on élabore de grandes théorie sur le mal, la vie, la mort… Thilliez fait dans le grand spectacle sur 600 pages et au final… ne m’impressionne pas. J’attendrai donc son prochain roman, en espérant que ce soit un petit diamant, aussi affûté que l’était « Vertiges ».    

Atomka, de Franck Thilliez, Ed. Fleuve Noir, 600 pages

Aucun commentaire:

Publier un commentaire