jeudi 8 mars 2012

Cette nuit-là, de Linwood Barclay


Un conseil, restez à distance de ce livre. J’ai rarement lu un thriller aussi creux et soporifique. Barclay voudrait lorgner du côté d’Harlan Coben mais ne s’en approche jamais. Je ne suis pas un fan de Coben, ses intrigues sont trop semblables les unes des autres et les procédés pour maintenir le suspense trop mécaniques. Mais la première fois que je l’ai lu, j’avoue avoir été totalement tenu en haleine. Ici, niet. Il ne se passe rien. Les cliffhangers de fin de chapitres sont tous identiques. Tout repose sur le point de départ (une jeune fille fait le mur se rendre à une fête et lorsque qu’elle rentre chez elle le lendemain matin, toute sa famille a disparu), ensuite l’intrigue n’avance plus. Finalement le bouquin se résume pratiquement à son premier et à son dernier chapitre. Entre les deux : du remplissage. A éviter.

Dans le même genre :
Ne le dis à personne, de Harlan Coben

Aucun commentaire:

Publier un commentaire