lundi 30 juillet 2012

Glacé, de Bernard Minier

« Glacé » est un thriller efficace, très cinématographique dans sa narration (on pense pas mal à Grangé, d’ailleurs il n’est pas rare que des images des « Rivières pourpres » ou du « Silence des agneaux » nous viennent en tête durant la lecture). Certes, l’intrigue n’est pas novatrice (une série de meurtres frappe une petite ville des Pyrénées. La particularité de cette ville étant qu’elle abrite un asile psychiatrique où sont détenus pas moins que les pires serial killers d’Europe)… mais bon, ça se lit bien, c’est prenant et même si le livre aurait gagné à être un peu plus court, il n’y a pas véritablement de grosses longueurs. Voilà, pas le thriller de l’année, mais une bonne lecture de détente. 

Dans le même genre :
Les Rivières pourpres, de Jean-Christophe Grangé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire