mercredi 25 juillet 2012

Petits meurtres à Manhattan, de Jason Starr


Encore un polar de Jason Starr, parce que Jason Starr, n’ayons pas peur de trop le rappeler, c’est bien ! « Petits meurtres à Manhattan » (« True Caller ») est son deuxième roman, publié en 2000. Contrairement aux trois autres livres de Starr que j’ai pu lire, l’histoire ne se concentre pas sur un seul personnage mais sur plusieurs, en l’occurrence deux couples qui ont suivi des trajectoires différentes. Leurs points communs : les deux femmes qui sont amies depuis le lycée. Leurs points de dissemblances : les maris. L’un n’a pas de job stable et passe son temps à dilapider ses quelques sous aux courses hippiques, l’autre poursuit une brillante carrière de directeur de marketing. Bien entendu les frottements entre les deux ne se feront pas sans étincelles. Certes, Jason Starr a tendance à toujours écrire un peu le même bouquin, mais il le fait tellement bien qu’on n’a pas envie qu’il change quoi que ce soit. J’aime particulièrement la façon qu’il a de pousser ses personnages à prendre toujours les pires décisions. Un petit humour cruel qu’il cultive jusqu’au dénouement, particulièrement amoral, qui tranche net avec les happy end qu’on a trop tendance à nous servir.

Dans le même genre :
Un autre Jason Starr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire